Le parcours de l'athlète

Léa fera partie du centre national courte piste (CNCP), équipe nationale de développement lors de la saison 2019/2020.

Elle a fait partie du centre national courte piste (CNCP), équipe nationale de développement durant la saison 2018/2019.

Elle se préparera durant les 4 prochaines années dans le but de représenter le Canada aux Jeux olympiques de Beijing en 2022.

De l’été 2016 à l’été 2018, Léa était membre de l’équipe du Centre Régional Canadien d’Entraînement (CRCE) qui est un centre de préparation de la relève de l’équipe nationale canadienne. Au cours de cette période, Léa a été identifiée athlète de niveau relève suite à une saison remplie de performances plus qu’impressionnantes.

Léa a atteint le niveau Élite à l’âge de 15 ans soit à sa première année d’éligibilité.

Elle a fait ses débuts avec le club de patinage de vitesse de Rosemère Rive Nord 2005 à l’âge de 4 ans jusqu’à ses 15 ans en 2016, moment où elle a joint le CRCE (centre régional canadien d’entrainement).


 

" le succès dépend des efforts"

2013-2014 (12 ans)

2015-2016 (14 ans)

  • Qualification nationale ouverte du Canada (Richmond, Colombie-Britannique, novembre 2015)

        - 30e au classement général

       -18e au classement général junior

Les résultats

  • Championnat canadien junior (Lévis, Québec, décembre 2015) - 24e au classement général

  • Championnat québécois ouvert (Québec, Québec, décembre 2016) - 6e au classement général

  • Sélection canadienne junior 2 (Frederiction, Nouveau-Brunswick, mars 2016) - 6e au classement général

  • Championnat canadien junior (Calgary, Alberta, décembre 2016) - 5e au classement général

  • Championnat canadien sénior (Montréal, Alberta, janvier 2017) - 25e au classement général

2016-2017 (15 ans)

  • Qualification nationale ouverte du Canada (Saguenay, Québec, novembre 2016)

       - 3e au classement général

      - 3e au classement général junior

  • Sélection canadienne séniore 2 (Montréal, Québec, mars 2017) - 18e au classement général

Outre toutes ces compétitions nationales mentionnées ci-haut, il y a plusieurs autres compétitions provinciales à chacune de ces saisons. On peut compter entre 8 à 10 compétitions par saison qui s’échelonne de septembre à début avril.

Voici quelques infos qui faciliteront la lecture et la compréhension des informations.


1. Championnats canadiens de l’est (éligibilité de 11 à 14 ans)
2. Qualification nationale ouverte du Canada (éligibilité à partir de 15 ans et aucune limite d’âge maximale)
3. Championnats canadiens juniors (éligibilité 15 à 19 ans (avant 1er juillet))
4. Championnats canadiens séniors (éligibilité 19 ans et aucune limite d’âge maximale). Les athlètes à partir de 15 ans sont éligibles s’ils se classent parmi les 16 premiers du classement général des qualifications nationales ouvertes du Canada.

  • Classement national canadien sénior saison 2017-2018 - 10e au classement général

  • Sélections canadiennes séniores 2 (Laval, Québec, mars 2018) - 10e au classement général

  • Sélections canadiennes séniores 1 (Sherbrooke, Québec, janvier 2018) - 11e au classement général

  • Championnats canadiens juniors (Saguenay, Québec, décembre 2017) - 7e au classement général

- 6e au classement général

- 1er et record des jeux du Canada aux 3000M relais féminin

  • Intercontinental ST invitational (Calgary, Alberta, octobre 2017) - 8e au classement général (première compétition internationale)

2017-2018 (16 ans)

2014-2015 (13 ans)

  • Jeux du Québec (Drummondville, Québec, février 2015) - 1er au classement général

  • Championnats canadiens de l'est du Canada (Fredericton, Nouveau-Brunswick,  mars 2015) - 2e au classement général

2018-2019 (17 ans)

  • KPN KNSB Short Track International Invitational Cup (Heerenveen, Pays-Bas, octobre 2018)

  • Championnats québecois par catégorie d'âge (Lévis, Québec, février 2014) - 1er au classement général

  • Championnats canadiens de l'est du Canada (Rivière-du-Loup, Québec, mars 2014) - 1er au classement général

2012-2013 (11 ans)

  • Jeux du Québec (Saguenay, Québec, février 2013) - 4e au classement général

  • Championnats canadiens de l'est du Canada (Halifax, Nouveau-Brunswick, mars 2013) - 3e au classement général

  •  ALTA VALTELLINA TROPHY Short Track junior International, (Bormio, Italie, octobre 2018)
        -3e au classement général
        -2e  aux relais 3000M féminin

  • Qualification nationale ouverte du Canada (Calgary, Alberta, novembre 2017) -

       - 3e au classement général

      - 1er au classement général junior

  • Sélections canadiennes séniors (Calgary, Canada, mars 2019) - 20e au classement général

  • Championnats Canadiens (Montréal, Québec, septembre 2018) - 12e au classement général

  • Championnats canadiens juniors (Calgary, Canada, décembre 2018) - 6e au classement général

  • Qualification nationale ouverte du Canada (Montréal, Canada, février 2019) - 8e au classement général

  • Jeux du Canada (Red Deer, Alberta, février 2019)
     

- 1500M : 10e (Division A)

-  500M   :   1e (Division B)

- 1000M : 10e (Division A)

- Classement général des pays au total des points par distance, équipe féminine canadienne (3e au classement général, médaillé de bronze)

La suite

Léa doit s’entrainer 6 fois par semaine, 2 à 3 fois par jour, et ce plus de 11 mois par année. On parle ici de préparation physique hors glace et des entrainements sur glace, visionnement d’entrainement technique ainsi que rencontre avec entraineurs.


La prochaine étape pour Léa est de participer aux coupes du monde et aux Olympiques de 2022 à Pékin (Beijing) en Chine.


Léa poursuivra ses études de façon assidue et continuera à s’investir avec coeur et rigueur dans l’atteinte de ses objectifs sportifs.


Léa est disponible pour venir rencontrer des groupes scolaires pour échanger avec les jeunes sur la persévérance scolaire, l’importance de croire en ses rêves afin de les réaliser, la détermination dans l’effort avec engagement, fierté et passion.

  • if_mail_287692